"Ομορφη Πολη" Edith Piaf σε μουσικη Θεοδωρακη




L’un près de l'autre
se tiennent les amants
qui se sont retrouvés pour cheminer côte à côte.
Retrouvés dans la mort
puisque la vie n' a pas su les comprendre.
Retrouvés dans l'amour
la haine n' ayant pas pu les atteindre.
Les feuilles, les feuilles tombent sur leur lit de noces.
Que la terre soit douce, soit douce aux amants de Teruel…
Enfin réunis dans l'ombre...

L' un près de l'autre
ils dorment maintenant.
Ils dorment, délivrés de l'appréhension de l'aube.
Se tenant par la main, dans l'immobilité de la prière, renouant leur serment
Dans la tranquille éternité des pierres,
la nuit leur ouvre ses portes.
Tout rentre dans l'ordre.
Leur étreinte demeure, demeure à jamais suspendue ainsi qu' une note d'orgue...

Σχόλια